Actualité | l'Instutit Supérieur de Technologie de Mamou





+224 621 29 20 26 / 628 66 53 18

IST de Mamou: Inauguration d'une salle de génie électrique industriel (une salle de traveaux pratique)

Publié le : 04 / Sep / 2022 à 02:09:39

Ce samedi 04 juin 2022, l’Institut Supérieur de Technologie (IST) de Mamou a organisé la cérémonie inaugurale de la toute nouvelle infrastructure installée dans ses locaux.
Obtenu dans le cadre du projet ProForElec, (Professionnaliser la Formation en génie Electrique industriel), projet qui est lui-même le fruit d’un partenariat entre l’IST de Mamou, l’Université d’Artois, les entreprises Flipo Richir et le Pôle Médée avec le soutien du Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères, ce laboratoire entièrement équipé de machines modernes et gracieusement offert à l’IST de Mamou par ses partenaires français, permettra aux étudiants de lier la théorie à la pratique, d’une part, et aux enseignants de faire des recherches et d’opérer des expérimentations, d’autre part.
Ladite cérémonie a connu la présence, d’une forte délégation gouvernementale composée de Dre Diaka Sidibé Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, de Dr Bernard Goumou, Ministre de l’Industrie et des PME et de M. Abé Sylla Ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique, les autorités administratives et religieuses de Mamou, mais aussi le collège des recteurs et Directeurs généraux des Institutions d’Enseignement Supérieur de Guinée, les autorités administratives de Mamou et les deux anciens DG de l’IST.
Lors de son allocution dans le désormais amphithéâtre 1 Pr Mamby Keïta (rebaptisé dans la foulée en l’honneur de du 1er DG de l’IST de 2004 à 2008) , Mme la Ministre de l’Enseignement Supérieur a exprimé sa gratitude vis-à-vis des donateurs avant d’inviter les bénéficiaires à profiter de cette belle opportunité : « chers partenaires de l’IST de Mamou, vous venez de poser un acte majeur que je salue tout en vous félicitant au nom du gouvernement, car l’appui à la formation, à la recherche et à l’innovation est un gage certain de meilleur avenir pour notre système de formation. Vous venez de prouver que nos institutions d’enseignement supérieur peuvent s’ouvrir au monde et accéder à des partenariats et aux financements divers, à l’accompagnement des étudiants et des formateurs.
Je voudrais donc vous remercier au nom du département et inviter les recteurs et directeurs généraux ici présents à s’inspirer de ce modèle de développement et de coopération porteuse. Aux étudiants de l’IST Mamou, je m’adresse à vous particulièrement. Vous venez d’avoir une grande opportunité, saisissez-la et faites de cet institut un modèle de technologie inédit. Le département que j’ai l’honneur de diriger continuera à vous apporter tout le soutien nécessaire… »
Pour sa part, le Directeur Général de l’IST, Dr Hamidou bARRY a au nom du personnel et de tous les étudiants, exprimé sa satisfaction en ces termes : « Excellences, c’est pour notre Institution une grande fierté de bénéficier de la salle de travaux pratiques en Génie Électrique Industriel, fruit de la coopération entre l’Université d’Artois, le Pôle Médée, Flipo Richir, le Ministère français de l’Europe et des affaires étrangères et l’IST de Mamou.
Je voudrais remercier sincèrement l’ensemble des acteurs qui se sont impliqués depuis les prises de contact jusqu’à l’aboutissement de ce partenariat à la dynamique ProForElec, (Professionnaliser la Formation en Génie Électrique en Guinée). Cette salle de travaux pratiques équipée de machines modernes vient s’ajouter aux autres laboratoires dont notre Institut dispose.
Devant servir à lier la théorie à la pratique, cette salle renforcera les activités de l’enseignement/apprentissage de nos enseignants et étudiants. Les compétences pratiques acquises permettront de qualifier notre enseignement et de rendre nos étudiants compétitifs sur le marché de l’emploi.
Nous remercions une fois encore tous nos partenaires français et Pr Cellou Kanté mon prédécesseur pour les efforts fournis. » Par ailleurs, le DG a également rassuré les donateurs et les autorités présentes de veiller au bon usage des équipements installés :
« En coupant le ruban inaugural, je tiens à vous rassurer, vous et nos partenaires, que ce laboratoire sera utilisé à bon escient et restera uniquement dans le cadre de la formation et de la recherche ».
L’occasion a également été mise à profit, cette fois dans la salle des professeurs, pour avoir des échanges constructifs entre les ministres présents et les partenaires français d’une part, et entre les recteurs et directeurs généraux des Institutions d’Enseignement Supérieur présents ou représentés, d’autre part, sur des sujets de possibles coopérations futures dans la filière de l’énergie. Conscients des nombreux problèmes relatifs à l’approvisionnement des populations guinéennes en courant électrique, les uns et les autres ont pris des engagements sur la base de quelques conventions signées.
Christophe Débenderre Président de l’entreprise Flipo Richir a, quant à lui, situé le contexte de création de cette salle : « la Guinée est l’un des cinq pays africains les moins aptes à retenir ses meilleurs talents, et seulement 20% de la population rurale a accès une électricité fiable. Le projet a pour vocation de former les étudiants de l’IST quelques années mais aussi d’assurer la transmission du progrès auprès des enseignants de l’IST Mamou afin qu’eux-mêmes ils reprennent à leur compte et utilisent les matériels qui sont dans la salle des travaux pratiques qu’on a vu ce matin, afin d’ adapter l’enseignement et prendre le relais puisque, en fait, notre vocation n’est pas de former en permanence les étudiants en France, mais bien de faire un transfert de compétence pour que l’IST devienne totalement autonome sur la formation…notre ambition d’ accompagner la structure de la filière de l’énergie en Guinée et créer un véritable espace de collaboration gagnant-gagnant entre les acteurs »,
Selon Anaïs Asselin Directrice de Pôle Médée, l’objectif est de faire de l’IST de Mamou une porte d’entrée pour les entreprise francaises : « pour nous l’objectif c’est vraiment de faire de l’IST de Mamou la principale porte d’entrée de toutes les entreprises françaises qui souhaitent se développer en Guinée sur la filière énergétique, l’idée est qu’elles n’est plus à se demander vers qui s’orienter pour trouver des jeunes qualifiés ou pour trouver des partenaires sur la recherche et l’innovation. Elles vont savoir qu’à l’IST de Mamou pour trouver des compétences… »
Poursuivant l’agenda évènementiel, Dre Diaka Sidibé a eu l’honneur de poser la première pierre de la construction du futur bloc administratif de l’Institut. Projet que le nouveau Directeur tient particulièrement à cœur.
Chargé de Communication
HENRY HABA